Antoinette Fouque - Psychanalyste


Antoinette Fouque - Psychanalyste

Auteur et théoricienne

Ce qu'elle appelle la féminologie, Antoinette Fouque (nouvelobs) le décrit au fil de plusieurs essais écrits entre 1989 et 2012.. La théoricienne imagine le terme "féminologie", puisqu'elle nourrit une authentique aversion pour les "-isme" qui, selon elle, font penser à une doctrine. Le combat de cette féministe n'a rien à voir avec un activisme féminin sans concessions, il soutient la maternité. Logiquement, Antoinette Fouque a écrit dans plusieurs livres collectifs et participé à de nombreux débats.

Enseignement et psychanalyse : lespremiers engagements d'Antoinette Fouque

Dans les années soixante, Antoinette Fouque lie connaissance avec Jacques Lacan. La jeune femme s'est lancée dans l'enseignement après ses études supérieures en Lettres. Son directeur de thèse n'est autre que le célèbre critique Roland Barthes. La jeune femme prépare un Diplôme d'études approfondies. C’est à cette époque qu’elle fréquente la romancière Monique Wittig. En parallèle à à l'enseignement, Antoinette Fouque se fait critique littéraire pour deux sociétés d’édition et rédige des notes de lecture pour une 3e.

Une militante sur toute la planète

Pour Antoinette Fouque, il y a plus inconnu que le soldat inconnu : son épouse. Elle le clame lors d'une manifestation du Mouvement de libération des femmes sous l'Arc de Triomphe. le Club Parité 2000 et Le Collège de Féminologie ont été fondés par cette militante. Antoinette Fouque tient des conférences au siège des Nations Unies et sur toute la planète pour promouvoir la cause des femmes. Ayant reçu les plus prestigieuses décorations nationales, elle meurt en 2014.

De son enfance passée dans un environnement ouvrier, Antoinette Fouque gardera toujours un ancrage politique marqué à gauche. Son enfance se passe paisiblement paisible dans la cité phocéenne. Antoinette Fouque étudie en premier lieu dans les Bouches-du-Rhône puis rejoint Paris. Elle se marie avec René Fouque quand elle est à l'université.

Du Mouvement de libération des femmes à l'AFD

Cette théoricienne du féminisme a lancé le MLF avec le soutien de différentes militantes. Antoinette Fouque s’est battue tout au long de son existence pour faire avancer le droit des femmes. Le Mouvement de libération des femmes fut lancé afin de prévenir toute récupération. A la fin des années soixante-dix, Antoinette Fouque et d'autres activistes choisissent de déclarer le MLF comme une association.